Catégories
Inspirations Pensées

Le besoin créatif

Je suis une femme qui, comme vous, jongle, avec de nombreuses casquettes…… Nos vies modernes sont rapides, entrecoupées, peu reliées dans la réalité… faites de frustrations, d’émotions, et de célébrations.

Mon métier initial m’a appris à prendre soin de l’autre, à accueillir les personnes telles qu’elles sont et sur leur chemin. Après 10 ans, comme je n’étais plus épanouie, que je perdais mon sourire, et que je souhaitais passer du temps avec les enfants, mes enfants et partager du bon temps en famille… et moi même, je suis revenue à mes 1er amours : les loisirs créatifs, la psychologie, les relations, … et j’ai découvert un terrain de jeux incroyable : la Créativité, que je nomme maintenant Puissance Créative !

Catégories
Non classé

Comment faire sa valise créative…

malgré mes années de pratique, toujours un vrai casse tête de préparer ma trousse créative 🖌✂️📔🎨…. » Comment faire le bon choix pour ne manquer de rien…. » 

Plusieurs façons de procéder :

Catégories
Une vie en équilibre

Gros plan sur la Créativité

Qu’est ce que c’est ? Pourquoi faire ? Mise en œuvre !

C’est bien beau de dire que je travaille avec la créativité …. Mais, au fait qu’est ce que c’est, pour moi, la créativité ? Comment je la fais vivre dans mon quotidien ?

Alors, je note « créativité » dans mon moteur de recherche et apprends que ce mot vient du latin « creo », « creas », « creare », qui signifie : faire pousser, produire, faire naître, et dans la langue ecclésiastique, faire naître du néant.

Catégories
Inspirations Une vie en équilibre

Comment faire pour créer quand on est surbookée…

Je rencontre pas mal de femmes qui aimeraient vraiment passer plus de temps à prendre soin de leurs besoins, de leurs envies et surtout, de s’arrêter un moment.

Mais, force est de constater que dans nos quotidiens surchargés, ce n’est pas si facile. Ce n’est pas parce que l’envie est là que le tour est joué…

Catégories
Gestion des émotions Une vie en équilibre

La tristesse

J’ai commencé par dessiner une grosse larme (page de gauche sous l’image). Je l’ai remplie avec de la craie grasse sans me soucier de ce que ça allait donner. Puis en écriture automatique (sans me relire ni raturer, ni corriger mes fautes d’orthographe), j’ai rempli les interstices.

Au fur et à mesure de mon écriture, je sentais que mon corps commençait à se détendre : je respirais mieux, mes épaules se décrispaient.

Mais, j’avais encore pleins de choses à déposer – je venais de terminer au centre social où je travaillais en temps que coordinatrice du LAEP d’Aubenas.
Comme il n’y avait plus d’interstices disponibles, j’ai continué d’écrire tout autour de la larme. J’ai, en fait, rempli la page…