Catégories
Inspirations Une vie en équilibre

Se détendre

Vous avez un moment devant vous, et vous avez envie/besoin d’ouvrir votre journal créatif® ?

Vous n’avez pas de raison particulière, juste envie de vous faire plaisir !

Alors, cette invitation va vous plaire car c’est exactement son intention !

Car, oui, nous avons le droit de nous arrêter pour prendre un temps joyeux et simple avec nous même !

Et oui, notre journal créatif® nous accompagne évidemment dans les moments inconfortables mais aussi dans les moments où tout va bien … à la différence d’un journal intime dans lequel on a tendance à se réfugier lorsque nous ne nous sentons pas bien ! (enfin, c’est ce que je faisais quand j’étais jeune…)

Voici donc les différentes étapes d’une proposition qui me ravit à chaque fois :

🖌 Prenez votre journal (ou une feuille blanche) avec le matériel que vous aimez, pour déposer de la couleur (crayons de couleurs, feutres, peinture aquarelle, craies grasses…), magazine, ciseaux et colle.

🖌 Ouvrez votre journal.

🖌 Les mains sur votre journal, les pieds bien au sol, fermez les yeux et respirez tranquillement 3 fois.

🖌 Rouvrez vos yeux. Avec un stylo ou un feutre dans votre main dominante, laissez vous guider par les traces : faites une trace sans lever votre stylo.

🖌 Prenez le temps, ralentissez votre geste.

🖌 Arrêtez vous quand vous en avez envie.

🖌 Coloriez simplement des zones de couleur ou faites des motifs simples. Pensez à respirer, détendre vos épaules et votre mâchoire

🖌 Si vous sentez que des mots vous viennent, choisissez un ou des espaces dans lesquels vous écrivez en écriture spontanée, illisible si vous avez envie (recouvrez avec votre écriture de moitié la ligne du dessus)

🖌 Alternez avec le coloriage de zone si vous en ressentez le besoin (c’est ce que j’ai fait ici)

🖌 Allez chercher dans un magazine 1 ou deux images qui viennent s’ajuster à l’ambiance et l’énergie du fond que vous venez de créer.

🖌 Dans le même magazine, choisissez des mots pour écrire le titre de votre page.

🖌 Admirez, respirez et souriez !

Dites moi en commentaire si vous avez réalisé cette proposition et si elle vous a apporté du bien-être, des émotions de calme, de détente, de fierté…

Pour partager avec vous mon retour sur ce processus, je dirai que cette façon de procéder me permet de m’arrêter, me concentrer sur ma respiration, de prendre conscience de mes tensions musculaires et de les détendre, d’écrire si j’ai envie sans avoir besoin de me relire, et de trouver des images et des mots adéquats !

À chaque fois, je prends beaucoup de plaisir à laisser venir les couleurs dont j’ai finalement besoin sur l’instant, ainsi que l’image et les mots pour constituer le titre qui appuient aussi sur ce dont j’ai envie !

Au plaisir de vous lire,

Isabelle

Catégories
Gestion des émotions Inspirations Une vie en équilibre

Ah… les émotions !

Sans gestion des émotions, il est difficile de se rendre vraiment disponible pour les autres. Et, sans la connaissance de nos besoins, du fonctionnement de notre corps, de nos habitudes ancrées conscientes et inconscientes, nous aurons tendance à :

💪  toujours dire « oui »

💪  se laisser envahir par les besoins des autres

💪 se sacrifier

💪 courir toute la journée

💪  se faire passer en dernier

💪 avoir une todolist à rallonge, sans avoir une seule chose pour nous faire plaisir ou souffler un peu

💪  ruminer des pensées …


Mais, comment ça se fait ?

Et bien, pour beaucoup d’entre nous, nous n’avons pas appris à nommer les émotions, les accueillir, les soulager et les transformer.

Ni même à savoir ce qu’est un besoin, qui est à la base de notre équilibre et d’une vie épanouissante ! Vous rajoutez à cela, ce qui se passe dans notre inconscient, et qui nous fait agir selon des « sois parfait, soit fort, fais plaisir… », nous regardons notre vie passer… et nous sommes de plus en plus envahie par des émotions désagréables, une fatigue accrue, ou des maux corporels (signes d’alerte lancés par votre corps).


On nous a, dans notre enfance, plutôt appris à dénigrer les émotions et à ne pas les montrer.

Certains les appellent même « émotions négatives » – je déteste – alors qu’elles sont là pour nous mettre en mouvement, répondre à un besoin non satisfait, nous protéger, nous permettre de partager ou de nous mettre en lien, en ce qui concerne la joie.

Isabelle Filliozat, dans son livre «l’intelligence du cœur », dit que « Nos émotions sont le sel, le « fertilisateur » de la vie. Elles font les relations riches de sens et fertiles. Le silence, c’est la mort de la relation. »

Je dirai même plus. Si nous ne connaissons pas nos émotions, que nous ne les nommons pas, que nous faisons comme si elles n’existaient pas, c’est comme s’il y avait un mur de pierre qui nous coupait de nous même et des autres.

Quand on connaît l’origine de ce mot, on est en droit de se dire que nous aurions tout intérêt à les regarder en face et apprendre d’elles.

En effet, « émotion » provient du mot français  « émouvoir ». Il est basé sur le latin emovere, dont e- (variante de ex-) signifie « hors de » et movere, « mouvement ».

Elles apparaissent suite à un déclencheur – souvent extérieur – pour que nous réagissions à la situation : elles déclenchent en nous toute une réaction neuronale/hormonale qui inondent notre corps et nous fait changer de comportement.

Une émotion dure environ 6 secondes si elle est accueillie, déposer, transformer (regarder les enfants, champion de la spontanéité et de l’authenticité – qui passent du rire aux larmes !)

Nous avons donc, la possibilité et le devoir – surtout, en tant que parent, enseignant, assistant maternel, infirmier, éducateur de jeunes enfants, psychologue, thérapeute, animateur.. – de nous en saisir, de ne pas les laisser nous envahir, d’apprendre à les transformer pour continuer d’avancer le plus sereinement possible et montrer l’exemple !

Dites, comment faites vous pour gérer vos émotions ?

Moi, vous le savez, c’est journal créatif®, mouvements, EFT et respirations !

Catégories
En ce moment Inspirations Non classé Pensées

Comme le coquelicot

Et si nous prenions exemple sur le coquelicot, fleur qui apparaît aujourd’hui en ce mois d’Avril/Mai, un peu partout ;+)

« Cette fleur est frêle et vulnérable et pourtant, elle se tient droite, dressée vers le ciel. Elle est d’une couleur intense, elle est pleinement elle-même. Elle fleurit partout où ses graines se posent, du champ de blé au pierrier, des bords de la route à la profondeur des grandes prairies. Elle est capable de trouver ce qu’il lui faut dans la terre où elle s’enracine, elle n’a pas besoin d’arrosage ni d’engrais, elle accueille les pluies du ciel. Elle ne craint pas le soleil, ni l’aridité. Elle embellit n’importe quel lieu où elle fleurit. Elle sait s’effacer lorsqu’elle a donné ce qu’elle était appelée à donner. » texte de Rosette Poletti

Vous pouvez dessiner la fleur du moment (le muguet, le coquelicot, le pissenlit…) dans votre journal :

Étape 1 : dessinez la de façon simple et amusante, en fermant les yeux ou en ne faisant qu’une ligne (c’est-à-dire en ne levant jamais votre stylo) ou encore en ne regardant jamais votre feuille

Étape 2 : mettez de la couleur pour mettre en beauté votre œuvre et

Étape 3 : écrivez si vous avez envie sur le contour de votre fleur

Étape 4 : concluez par un titre, une réflexion, un poème avec quelques mots de votre écriture !

J’ai réalisé cet exercice le mois dernier avec les narcisses !

Un moment « bienvenue » dans une période un peu speed… Même si je n’ai pris que 15 mins à réaliser cette page, ce temps a sauvé mon humeur et ma fin de journée ! Et, oui,… le plus difficile, c’est encore de s’autoriser à s’arrêter dans sa journée ! Mais c’est à chaque fois pour moi, salvateur !

Joyeuses créations !

Si vous souhaitez partager ci dessous ou en MP vos œuvres, émotions, surprises, conclusions… soyez les bienvenues !

Isabelle

Catégories
Inspirations

Le besoin créatif

Je suis une femme qui, comme vous, jongle, avec de nombreuses casquettes…… Nos vies modernes sont rapides, entrecoupées … faites de frustrations, d’émotions, et de célébrations.

Mon métier initial – infirmière – m’a appris à prendre soin de l’autre, à accueillir les personnes telles qu’elles sont et sur leur chemin. Après 10 ans, comme je n’étais plus épanouie, que je perdais mon sourire, et que je souhaitais passer du temps avec les enfants, mes enfants et partager du bon temps en famille et moi même, je suis revenue à mes 1er amours : les loisirs créatifs, la psychologie, les relations, … et j’ai découvert un terrain de jeux incroyable : la Créativité, que je pourrai nommer maintenant Puissance Créative !

Catégories
Inspirations

Comment faire sa valise créative…

malgré mes années de pratique, toujours un vrai casse tête de préparer ma trousse créative 🖌✂️📔🎨…. » Comment faire le bon choix pour ne manquer de rien…. » 

Plusieurs façons de procéder :

Catégories
Inspirations

Les Vidéos créatives

C’est dimanche… ou un jour de congé où tu peux buller !
Tente cette proposition créative ;+)
Pour te réveiller en douceur !
En colère ? Teste cette invitation créative !
En vacances ? Voici quelques idées simples !
Utilise tes 2 mains pour équilibrer ton hémisphère droit et gauche – Proposition créative adaptée du mouvement en miroir (Brain Gym)
1 dé, des crayons, de la colle, un magazine, et c’est parti !

Catégories
Inspirations

Une case par jour

Quand on manque de temps, ou d’idées, voici un petit truc (déjà évoqué ici).

  • Préparez à l’avance vos cases de la semaine, ou du mois. Adaptez le nombre de lignes en fonction de votre réalité. Vous pouvez en faire 4 pour 1 case/semaine, ou en mettre 5 par lignes pour avoir 2 jours/semaine sans RDV créatif.
Catégories
Inspirations

Du gribouillage …

Gribouiller… oui, ça aussi c’est permis dans son journal !

J’avoue que cette technique fait danser la petite fille qui est en moi ! 
Cette technique est intéressante quand on a un peu de temps (5 mins suffisent) mais… pas d’idées. Et comme tout le monde sait gribouiller, même les enfants, vous pouvez tenter cette expérience pour rigoler, seule ou accompagnée, quand votre humeur est maussade – histoire de voir ce qui apparaît – ou que vous ne pouvez pas aller vous balader, danser, voir vos amis,…


Avec le gribouillage, il y a un vrai lâcher prise : aucune pression sur le résultat… enfin libre ! C’est ce qu’on appelle le processus, si important dans le journal créatif®.

Catégories
Inspirations

Lancés de dés